Un pavé dans le virtuel

Ma vision de personne-cible sur la révolution des gilets jaunes.

L’imposture du moment est palpable et ce qui se joue actuellement est une mise en scène de révolution, je ne parle pas du peuple français qui montre actuellement son courage et sa ténacité, mais de ceux qui veulent être calife à la place du calife.

J’affirme que ce mouvement a été impulsé et que l’intelligence, tirant expérience de ses échecs de 2016, a changé de stratégie : donnons au peuple le sentiment que c’est lui et personne d’autre, qui dirige les opérations. Le mot d’ordre sera l’invisibilité de la source, avec le mantra maintes fois répété : « il n’y a pas de leader, c’est un mouvement spontané »…

Or, chacun peut comprendre que faire lever d’un seul homme des milliers de français, et ce dans CHAQUE département sans exception, est impossible sans une coordination minimale en arrière-plan,  Il faut une mèche pour allumer le feu.

La mèche fut cette sympathique citoyenne qui fit 4 ou 5 millions de vues en 15 jours sur Youtube, et bénéficia de différents passages dans les medias mainstream, quand certains activistes, mouvements ou partis politiques oeuvrant depuis des années sur le réseau n’ont jamais atteint un score de vues aussi exceptionnel en si peu de temps, et peinent à obtenir droit de cité dans ces medias qui font la pluie et le beau temps informationnel. Il faut être bien naïf pour penser que tout cela est spontané.

En 2 ou 3 jours, le mouvement s’étendait déjà à d’autres pays. Quel effet de viralisation fulgurant ! Très vite, vint la mise en place d’un collectif de « représentants » que personne n’avait élu, « pour avancer » nous dit-on. Soit, mais avancer vers où ? Avec qui ? Et comment ? Premier exemple de démocratie participative…

Les Gilets Jaunes ont montré leur solidarité et leur détermination, mais l’agrégation populaire montre vite ses limites quand elle n’est pas soutenue par une stratégie solide en amont et des objectifs clairs et préalablement discutés par TOUS. C’est pourquoi la récupération programmée fut facile.

Lorsqu’on écoute les français qui s’expriment ça et là au travers de vidéos, on comprend que le combat ne se situe pas au même niveau pour tous car la vision elle-même de la situation n’est pas la même pour tous.
Les doléances et exigences sont disparates : prix  de l’essence, taxes, paupérisation des français, destruction des services publics, R.I.C. (Référendum d’Initiative Citoyenne), destitution de Macron, etc. On peut noter par ailleurs, que jamais l’oppression de l’Union Européenne, responsable de la plupart de nos maux n’est mise en exergue (je n’adhère à aucune parti politique mais je soutiens le Frexit.)

Or la stratégie n’est pas la même si on réclame l’aumône d’un cran de ceinture ou si on lutte pour la déconstruction du Goliath qu’est le Nouvel Ordre Mondial qui n’a d’ores et déjà plus (ou presque) besoin de nous. La puissance de frappe de ce titan qui est partout et nulle part à la fois, échappe encore à ceux qui n’y ont pas été confrontés.

Le grand point sur lequel 80 % des français semblent d’accord toutefois, c’est : MACRON DEMISSION.  Ce pouvait être un point de départ fédérateur. Est-ce cette demande qui a été soutenue par les « représentants » vus lors des émissions TV ? Non.

Je salue au passage l’aisance de ces « gens du peuple » devant les caméras. Le top. J’ai vu à ce propos, ça et là, sur les murs FB de ces « représentants », les mots « mise en scène », « théâtre », postés par des internautes en colère semblant bien informés. Ces mots furent bien vite effacés. Voilà qui questionne sévèrement.

Le deuxième point d’accord pourrait être le R.I.C. ainsi que le propose Etienne Chouard, j’y reviendrai plus bas.

Aujourd’hui, la situation s’est durcie et on parle déjà de tribunal révolutionnaire.  C’est que la Terreur en arrangerait plus d’un ! Le terrain y est propice. Les forces d’émulation conjuguées au sentiment de puissance que procure le groupe peuvent donner l’illusion de l’invincibilité.

Si ce mouvement dérape en cédant à la violence, ce sera l’occasion d’éliminer tous ceux, qui, susceptibles de gêner ce gouvernement ou le prochain (quelle que soit sa forme) sont porteurs de dossiers ultra-sensibles ou résistent dans l’ombre au Nouvel Ordre Fasciste.

Pensez-vous réellement que le N.O.M. va se laisser déconstruire aussi facilement et n’a pas prévu tous les scenarios ?
Ce qui est sûr, c’est qu’une révolution qui se dit populaire quand son germe est le fruit d’une manipulation, en dit long sur ceux qui l’ont impulsée. Je crois peu à la naïveté atteint un certain âge.

Nous sommes dans une situation de surveillance globale. Il n’y a plus de liberté de parole, et pour certains plus de liberté du tout.
Un pouvoir occulte et impitoyable tient d’une main de fer un pouvoir apparent, théâtre de marionnettes destiné à maintenir l’illusion d’une pseudo-démocratie.

La démission de Macron ne résoudra donc pas tout. Les membres du gouvernement sous contrôle jouent le rôle de punching-balls sur lesquels le peuple peut défouler sa colère légitime via le réseau virtuel.

Leur rôle est de pousser les curseurs de l’iniquité le plus loin possible afin d’attiser la colère des français et préparer le terrain pour les prochains bergers chargés eux, d’emmener les gueux que nous sommes où l’on veut qu’ils soient, tout en leur donnant le sentiment qu’ils ont choisi leur destin. Il en résultera un maintien dans l’Europe et donc une progression vers le N.O.M. eugéniste et transhumaniste.

Les français méritent mieux, ils devraient être exigeants et voir plus loin que l’observable. Pas de politique sociale digne de ce nom SANS une France souveraine. Sur un plan politique, on ne peut à la fois être libre de ses choix et rester dans la prison U. E.

Je suis pour ma part au bout du rouleau. Les méthodes de décomposition de l’individu utilisées par la nouvelle Gestapo ne laissent pas de traces apparentes, elles détruisent de l’intérieur.

Le seul pavé que je lancerai sera un livre, si je ne suis pas devenue SDF avant, vu les menaces qui pèsent sur moi. J’avance très lentement. On ne sort pas indemne des expériences illégales opérées sur le cerveau assorties de ces traques d’Etat assassines. J’ai perdu 3 membres de ma famille de mort « naturelle ». Les plus jeunes ont eu des accidents, une forme de menace implicite que comprennent parfaitement les traqués qui ne plient pas l’échine : « si tu continues, la prochaine fois, ce sera pire ». Je suis sous surveillance permanente et chacune de mes démarches quelle qu’elle soit est entravée. Très peu de preuves sont susceptibles d’être présentées. Tout est étudié pour que rien ne puisse mettre en danger les commanditaires et acteurs du harcèlement organisé.

Les campagnes de dénigrement vont bon train, s’appuyant parfois sur la violation de ma vie privée. Des bouts de vie disparates parfois très intimes, décontextualisés, filmés ou photographiés, puis diffusés via le réseau, visent à me salir et donner l’image d’une personne que je ne suis pas : perverse narcissique et cupide. Ces outils de manipulation deviennent des armes de lynchage permanent. Le mythe de la femme pécheresse et manipulatrice inscrit dans l’inconscient collectif, suffit à soutenir ces  pratiques et propos diffamants.

A titre d’exemple, celui-ci : le courrier que j’ai envoyé en 2017 à Henri Emmanuelli, député socialiste des Landes, a été récupéré et discrètement distillé sur le réseau par des « serpents ». J’y exposais ma situation de cobaye humain et cible d’Etat et demandais également une aide financière puisque ma vie a été ruinée de A à Z, me laissant dans l’impossibilité aujourd’hui d’assumer la charge d’un travail quel qu’il soit.

Je n’ai jamais reçu de réponse. Mr Emmanuelli décédait quelques semaines plus tard, officiellement d’une neuropathie qui le rongeait depuis longtemps.

Il ne s’agit pas ici de pleurnicherie (des gens succombent sous ces pratiques) mais d’informations révélant une infime partie des méthodes furtives et occultes mises en œuvre pour briser les individus récalcitrants devenus gênants.

Aujourd’hui, 2 smileys jugés déplacés autorisent quelques profils populaires de la dissidence (et non de la résistance, pour ceux-là visitez les cimetières et les hôpitaux psychiatriques) à me placer dans le camp des imposteurs.

Ces personnes n’ont visiblement pas assez enquêté sur le mind-control, le harcèlement électromagnétique, et les méthodes Meta-Stasiques utilisées dans ce pays sur les citoyens. Elles n’ont peut-être pas envie d’ouvrir la boîte de Pandore, auquel cas, il serait utile de se demander pourquoi.

Il est vrai que la désinformation la plus grossière se charge de donner l’apparence du faux à ce qui est vrai, et vice versa. Il est difficile de séparer le bon grain de l’ivraie pour qui ne détient pas les bonnes informations.

Dans un monde où les valeurs sont inversées, peu importe la vérité, ce qui compte c’est l’apparence de la vérité. Tout sera fait pour emmener le peuple là où on l’attend.
Regardez les faits : les français ont-ils l’impression d’avoir été entendus ces derniers jours ? A eux de le dire. Et si la réponse est non, qu’ils en cherchent bien le pourquoi.

Samedi prochain donnera le ton. Les esprits s’échauffent, les risques de violence et d’embrasement jusqu’au conflit civil sont réels. A mon sens, ceux qui veulent rejouer mai 68 se fourvoient étant donné que cet événement a participé à la mise en place de la situation actuelle, quelle réussite !
Cette guerre civile est attendue et ne bénéficiera pas au peuple, ni sur le court terme, ni sur le long terme.

Ce conflit doit absolument être évité, les policiers devraient baisser les armes et accompagner le peuple dans son désir de destituer le président MACRON. C’est le souhait premier exprimé par les français et il n’a pas à présent été respecté, tout comme son vote de 2005 contre la constitution européenne.

Le R.I.C. pourrait être une excellente idée mais il faudra s’extraire ensuite du carcan européen, ou ce ne serait qu’un leurre.

Honte à ceux qui trahissent le peuple et courage à tous ! Restons solidaires.

Révolutionnairement vôtre.

**************************

PS : Je vous invite à regarder la une de The Economist 2017 et plus particulièrement l’arcane du tarot « l’hermite ». La révolution des Gilets Jaunes était-elle déjà prévue en 2017 ?

PS 2 : à l’attention des serpents-traqueurs : je suis devenue hermétique aux allusions affligeantes et n’ai plus l’énergie ou la patience pour les coups de téléphone bidons. J’en ai reçu des milliers ces dernières années.

Je connais également tous les leviers de manipulation qui pèsent moi, j’ai eu le temps de les étudier. Les profils Facebook qui viennent me titiller, avec photos de piscine, mains sur les yeux, et autres allusions consternantes, vous pouvez ranger vos jouets. Tout cela sera expliqué et détaillé par écrit.

PS 3 : à ceux qui me demandent de m’exposer, je réponds : désolée, actuellement, je suis aussi solide qu’une porcelaine brisée et toute intervention de ma part sur la place publique relèverait du suicide. Mes détracteurs sont prêts pour l’estocade et pour ma part, je ne compte pas finir dans l’arène. Alors, souffrez que j’opère avec mes propres règles du « jeu », et non celles de l’ennemi.

PS 4 : la vérité rend libre ou rend mort (une autre forme de liberté). Force au peuple français, quelle que soit son origine, sa couleur, ses allégeances religieuses et politiques, et vive la France libre !


Powered by WordPress and Bootstrap4